Publication — Travailler pour Netflix. Entre promesse aux auteurs et mise en cause des coopérations collectives

Présentation

La production de fiction pour les plateformes de streaming, dont Netflix est emblématique, s’est présentée en France comme une promesse : celle de soutenir des projets ambitieux, portés par des showrunners et mobilisant des équipes sur des durées longues. Une enquête qualitative par entretiens, menée auprès de techniciens du secteur, fait plutôt apparaître une redéfinition des relations entre les parties prenantes de la production, qui bouscule les repères professionnels et auctoriaux établis. Les modalités de travail possibles se distribuent dès lors entre deux pôles, allant d’un soutien très encadré à des projets originaux au durcissement d’une relation entre donneur d’ordre et prestataire. Les conditions même de l’action collective de travail s’en trouvent interrogées.

Citation

Zarka, Samuel. « Travailler pour Netflix. Entre promesse aux auteurs et mise en cause des coopérations collectives », Connaissance de l’emploi. Le 4 pages du Centre d’études de l’emploi et du travail, n°181, juin 2022.

Accéder à l’article 

Publier un commentaire | Trackback URL.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>